LA MINE ESSAKANE SOUTIENT LA PECHE DE POISSONS AU SAHEL

29 mars 2021

A travers un ouvrage de retenue d’eau réalisé pour la récupération de l’excédent des eaux du Gorouol pendant les périodes de crue, la mine a créé des conditions pour que les communautés riveraines de Essakane site, Falagountou, Korizéna et Doumam puissent pratiquer la pêche, dans le strict respect des règles de santé sécurité.

Depuis 2012 en effet, en mars ou en avril selon le besoin, ces communautés se retrouvent dans la convivialité et le respect mutuel, pour sortir de ces eaux du Sahel Burkinabè, des quantités impressionnantes de poissons naturels, toutes catégories confondues.

Pour l’année 2021, la pêche a démarré le 08 mars pour se poursuivre jusqu’au 23 du même mois. Sardines, mâchoirons, carpes, silures, anguille sont le butin que se partagent, chaque soir, ces pêcheurs sahéliens, constitués en groupement, sans distinction d’appartenance locale.

Pour cette campagne, c’est environ 2,5 tonnes de poissons qui ont été sortis des eaux, sous le regard professionnel du responsable des eaux et forêts, conformément aux textes qui régissent la matière. Les mâchoirons constituent la grande majorité du butin, suivis des silures et des sardines. Cette opération de pêche permet aussi de générer des revenus aux pêcheurs des villages par la vente des poissons et d’améliorer également la qualité des repas des ménages.
La mine félicite les leaders communautaires pour leur collaboration et encourage les pêcheurs dans cet esprit fraternel et solidaire.